Quand l'épanouissement ne tient qu'à un fil... de dentelle